NE TOUCHE PAS AUX ENFANTS

Added 25/1/2009

 

 

Les crimes commis à l'encontre des enfants tels que et sans restriction : la pornographie mettant en scène des enfants, l’exploitation sexuelles des enfants à des fins commerciales, le trafic et la vente d’enfants, le commerces d’organes humains prélevés sur des enfants, le travail forcé et la mise en esclavage des enfants, le recrutement et l’enrôlement des enfants dans des conflits armés, ou leurs utilisations comme cibles militaires mettent leurs existences en question et heurtent profondément la conscience de l’humanité.

Toutes ces histoires qu’on entend chaque jour nous rappellent la cruauté de l’être humain, des enfants abandonnés, séquestrés, maltraités,... ou pire tués.

J’ai beaucoup de peine, et de colère. Rien n'est plus monstrueux de voler une vie à un enfant, sans défense, des petits anges innocents qui ne demande que de vivre avec joie et bonheur.

Dans quel monde vivons nous!!!!! quelle époque étrange!!!!. Nous vivons dans un monde fait de peur, de stupeur, d'atrocités, de violence, de règlement de comptes. Un monde où la folie meurtrière arrache des vies sans raison.

Toutes personnes qui tue ou viole ou torture des enfants mérite la mort pour moi.

Mes pensées vont à Julie et Mélissa, Nathalie et Stacy, Elisabeth Brichet, Natacha Danais, Maddy  Mc Cann disparue, loubna benaissa, le petit Antoine,….. Et, hier matin en Belgique d’autres victimes s’ajoute à cette grande liste, un fou a commencé à poignarder sauvagement avec un couteau les pensionnaires de la section de la crèche réservée aux bébés et fait deux morts, deux bébés de 0-6 mois et en blessant une douzaine d'autres qui sont par ailleurs dans un état grave et resteront traumatiser à vie. Pourquoi ??!!!!! Pourquoi ?!!! Qu’est ce qu’ils ont pu faire pour mériter ça ??!!!.

Toutes mes pensées vont aussi aux parents victimes de cette injustice vis-à-vis de leurs enfants et beaucoup de courage pour surmonter ce drame horrible.

 

" Crimes conte un enfant, crimes contre l'humanité "

Tags : enfants
Category : blabla | Comments (1) | Write a comment |

Gaza : le bilan

Added 23/1/2009

 

 

Tandis qu’un calme relatif s’installe à Gaza pour la première fois en trois semaines à la suite du cessez-le-feu israélien, l’ampleur de la crise humanitaire devient évidente. Une centaine de corps ont été découverts dans des zones auparavant inaccessibles.

L'offensive de l'armée israélienne contre  la bande de Gaza a fait 1.330 morts palestiniens et 5.450 blessés, selon le dernier bilan des services médicaux palestiniens rendu public jeudi.


 

 


Parmi les morts figurent 437 enfants âgés de moins de 16 ans, 110 femmes et 123 personnes âgées, ainsi que 14 médecins et quatre journalistes, a précisé le chef des services d'urgence à Gaza, Mouawiya Hassanein. L'offensive de 22 jours (27 décembre-17 janvier) a fait 1.890 blessés parmi les enfants, et 200 blessés graves tous âges confondus. Six cents blessés ont par ailleurs été transférés hors de la bande de Gaza pour recevoir des soins.

 

Les gazaouis qui avaient fui les combats regagnent leurs maisons. Mais ils seront nombreux à n’avoir nulle part où aller. Selon les estimations, 15% des habitations de Gaza seraient détruites, et les infrastructures ont été gravement endommagées. Mise à jour - la BBC donne une première estimation de 4100 habitations détruites et 17 000 endommagées.

 

 

On se demande bien pourquoi Israël a fait la guerre ??!!!!!!!

Tags : Gaza
Category : blabla | Comments (0) | Write a comment |

Gaza : juste une image

Added 17/1/2009

 

 

 

Bombardement le 17 janvier 2009 d’une école gérée par les Nations unies à Beit Lahiya, dans le nord de la bande de Gaza.

 

Tags :
Category : blabla | Comments (1) | Write a comment |

Gaza : Un médecin urgentiste français raconte l’horreur à Gaza

Added 17/1/2009

Le docteur Régis Garrigue, urgentiste au CHU de Lille en mission humanitaire à Gaza, raconte l’horreur de la situation dans des hôpitaux submergés de blessés graves, et dans lesquels tout manque pour soulager la douleur des victimes. « C’est une horreur, » dit-il, « il faut que les israéliens arrêtent d’appuyer sur le bouton des avions de chasse pour tuer des gens. »

[...] se prendre deux bombes à côté de l’hôpital, je viens de faire un vol plané. Ca va... j’ai un peu mal au crâne, mais...Dans les pièces où on est il n’y a plus de carreaux. On est dans un hôpital. Les hôpitaux ne sont même plus des refuges. [Ce sont] des conditions de guerre, avec des équipes palestiniennes qui sont exceptionnelles de courage, de bravoure. Ce sont eux les vrais sauveteurs. Nous avons des ambulanciers qui partent sous les bombes chercher des gens.

Il n’y a rien ! C’est la misère, c’est une catastrophe. Il n’y a pas à manger, pour nous non plus d’ailleurs. Il n’y a pas de matériel médical, très peu de matériel chirurgical, orthopédique, alors qu’il y a énormément de fractures, d’amputations.

Sur l’hôpital central il n’y a plus de pansements, à Shifa il n’y a plus de quoi faire les pansements pour les enfants pour les plaies. Il n’y a plus aucun médicament, quasiment, contre la douleur. Rien...

Quand on est médecin et qu’on doit faire un pansement à une petite fille avec la moitié de la jambe arrachée et qu’il n’y a pas de morphine, c’est terrifiant.

Il y a deux niveaux. Il y a un niveau d’horreur qui est celui de l’arrivée des urgences. Aujourd’hui on a vu des bébés de trois mois morts, des mecs qui arrivaient sans tête, avec ce cortège de drames. Ce sont des familles entières qui sont décimées, c’est toujours deux, trois personnes en ce moment.. [inaudible] .

Et puis il y a ce qui se passe dans les étages, après, quand les gens ont été opérés, ils sont livrés à eux-mêmes. C’est quatre infirmiers pour trente malades qui nécessitent chacun une à deux heures de soins de pansements, sans antibiotiques, dans une putréfaction terrible...

On est en train de les laisser mourir. Ceux qui ne seront pas morts... que l’armée israélienne n’aura pas tués directement, ils vont les tuer à petit feu par.... Ça a encore pété... il vont les tuer à petit feu par l’infection et en les laissant [inaudible].

Donc voilà, c’est une horreur. Il faut que les israéliens arrêtent d’appuyer sur le bouton des avions de chasse pour tuer des gens.

On a vu avec notre ami chirurgien, on a vu encore des jeunes gens amputés des jambes, pourquoi faire ? Ce ne sont pas des combattants. Les enfants de trois mois, ceux qu’on a vus, ce ne sont vraiment pas des combattants.

On est, je dirais, bloqué dans Gaza. On travaille, on essaye de voir ce que l’on peut faire. On essaye de faire venir d’autres équipes, mais c’est très très dangereux, La violence, pas des combats, la violence de l’attaque israélienne fait que c’est quasiment impossible de travailler en tant qu’humanitaire. On peut le faire, on y arrive. C’est très très difficile.

Une vidéo à voir en cliquant sur ce lien:

http://videos.lefigaro.fr/video/iLyROoafJjdt.html

 

 

Tags :
Category : blabla | Comments (0) | Write a comment |

| Contact author |